dormir et le baillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dormir et le baillement

Message par tweety manson le Mar 4 Nov - 20:29

pourkoi kon as envie de dormir on a tt le temps envie de bailler?

tweety manson
Professeur agrégé
Professeur agrégé

Nombre de messages : 1346
Age : 34
Date d'inscription : 11/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mar 4 Nov - 20:49

Bâillement : Inspiration grande, forte et longue, indépendante de la volonté, avec écartement plus ou moins considérable des mâchoires et suivie d'une expiration prolongée. Le bâillement paraît avoir pour effet d'introduire une plus grande quantité d'air dans le poumon, et de la proportionner à la quantité de sang qui a besoin d'être revivifiée: aussi a-t-il lieu toutes les fois qu'une cause quelconque, telle que l'envie de drormir, la faim, l'ennui ou un état morbide de nature spasmodique, tend à diminuer la quantité d'air ou à accumuler le sang dans le coeur ou le poumon.

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mar 4 Nov - 20:50

j'espere que c'est comprehensible

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par tweety manson le Mar 4 Nov - 20:54

oui merci nino

tweety manson
Professeur agrégé
Professeur agrégé

Nombre de messages : 1346
Age : 34
Date d'inscription : 11/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mar 4 Nov - 20:57

voila une explication plus claire:
Le sang achemine vers toutes les parties de ton corps l'oxygène apporté par la respiration. Si la circulation sanguine se ralentit, l'oxygène transporté se fait plus rare et le cerveau n'en reçoit plus suffisamment. C'est pourquoi tu as envie de dormir. Le centre respiratoire du cerveau s'en rend compte et déclenche un bâillement. Tu ouvres la bouche en grand et tu inspires profondément, pour prendre une plus grande quantité d'air, donc d'oxygène. Ton cerveau retrouve des idées plus claires et tu te sens mieux. Mais il existe sans doute une autre raison à cette large ouverture de la bouche.

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par minoucha le Mar 4 Nov - 21:38

oh merci nino Smile malla info bien !

minoucha
Professeur
Professeur

Nombre de messages : 1818
Age : 34
Localisation : sousse
Date d'inscription : 27/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par Desflurane le Mar 4 Nov - 21:41

El Niño a écrit:voila une explication plus claire:
Le sang achemine vers toutes les parties de ton corps l'oxygène apporté par la respiration. Si la circulation sanguine se ralentit, l'oxygène transporté se fait plus rare et le cerveau n'en reçoit plus suffisamment. C'est pourquoi tu as envie de dormir. Le centre respiratoire du cerveau s'en rend compte et déclenche un bâillement. Tu ouvres la bouche en grand et tu inspires profondément, pour prendre une plus grande quantité d'air, donc d'oxygène. Ton cerveau retrouve des idées plus claires et tu te sens mieux. Mais il existe sans doute une autre raison à cette large ouverture de la bouche.

Je ne suis pas d'accord. je veux la référence Ninio. Si le débit régional est diminué on peut toujours se rattraper sur l'extraction d'oxygène et donc il n'ya pas de manque immédiat d'oxygène sauf si la capacité maximale d'extraction d'o2 est dépassée

Desflurane
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 37
Localisation : Sousse
Date d'inscription : 24/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.samu03.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mar 4 Nov - 22:11

c'est une explication vulgarise le despote je veux pas entrer dans des explication plus specialise entre guillemets

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par Desflurane le Mar 4 Nov - 23:42

oui mais quand tu expliques comme ça, c'est intéressant certes! mais je veux une référence. comme ça marra okhra qd on me pose la question je réponds comme toi

Desflurane
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 37
Localisation : Sousse
Date d'inscription : 24/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.samu03.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mar 4 Nov - 23:44

ok je vous fournirais ma reference el despote

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par El Niño le Mer 5 Nov - 18:35

voila une reponse plus complete.
Comment se déclenche un bâillement ?
1°) L'homéostasie interne
Les contrôles exercés par le système nerveux autonome (ou végétatif) sur les grandes fonctions vitales sont modulés par les états de vigilance. La balance entre activité sympathique et parasympathique est modifiée selon l'état de vigilance considéré. Il existe une tendance à l'augmentation progressive de l'activité vagale de la veille au sommeil lent avec pic lors du sommeil paradoxal tonique tandis que l'activité sympathique décroît presque parallèlement. Il en résulte une diminution nette de l'activité des muscles des voies aériennes supérieures lors du sommeil. Elle est maximale lors du sommeil paradoxal, plus prolongé en fin de nuit, et associe hypotonie musculaire périphérique généralisée et tendance au collapsus des voies respiratoires supérieures. Lors de l'éveil, le bâillement et l'étirement ouvre au maximum le pharyngo-larynx et active la reprise musculaire tonique déclenchant une augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle, du métabolisme musculaire associée à un dérouillage articulaire. Les expériences de suppression du sommeil paradoxal montrent la disparition du bâillement, confirmant le lien étroit entre sommeil paradoxal et bâillement.

2°) Le contrôle du tonus postural
La fatigue, l'ennui, le manque de sommeil, etc entrainent des modifications de notre tonus musculaire, perçues par le système nerveux (sensibilité profonde, interoception). Les variations du tonus des muscles des machoires et de la nuque sont perçus par les structures nerveuses du tronc cérébral (le cerveau archaïque dévoué au contrôle des fonctions gérant l'intendance de notre vie). Au réveil ou lors d'une baisse de vigilance par ennui ou fatigue, ces modifications de tonus déclenche le réflexe de bâillement. Les nerfs qui commandent les muscles des machoires, du pharynx et du cou envoient et reçoivent des influx vers (et des) les structures du tronc cérébral responsable de notre éveil. Le bâillement est compris comme un réflexe accroissant notre vigilance. Il n'existe pas de centre nerveux strictement défini à ce réflexe. Les structures anatomiques nommées hypothalamus, hypophyse, tronc cérébral sont indispensables à son apparition.
REFERENCE
http://www.baillement.com/vulgarisation.html

_________________

El Niño
Admin
Admin

Nombre de messages : 8427
Age : 48
Date d'inscription : 03/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: dormir et le baillement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum